Les sauterelles forment une famille d’insectes comprenant plus de 6 000 espèces appartenant à l’ordre des orthoptères. Elles sont vertes, jaunâtres ou brunes, en fonction des espèces, et mesurent de 3 à 13 cm (sans les antennes). Le caractère le plus frappant, très visible lorsque ce criquet s'envole, est la coloration rouge orangé des ailes postérieures, soulignées d'une bande marginale d'un ton noir à brun foncé. Leurs larves sont souvent herbivores et deviendront prédatrices en grandissant. Tettigonia viridissima est la sauterelle la plus c… On connaît à ce jour environ 6 400 espèces de cette famille des Tettigoniidae faisant partie de lordre des orthoptères. Ce terme dérive de « sauter ». Elles aiment la chaleur et le soleil. Les mâles mesurent de 28 à 36 mm de long, les femelles de 32 à 42 mm. Les orthoptères sont apparus sur Terre durant l'époque du Trias. Pour attirer la femelle, le mâle fait entendre une sorte de chant strident en frottant ses ailes l'une contre l'autre. Elles ont des antennes longues, et des organes auditifs situés sur leurs pattes avant. On vient de le voir, les sauterelles ont de longues antennes. Toutes les photos de Michel APFELD sur L'Internaute Les petits restent à l'abri jusqu'aux jours chauds du printemps ; ils quittent alors leur coque et parviennent, après une série de mues, à l'état adulte. Et même certaines sauterelles, les phanéroptères, ne se nourrissent que de plantes. Photo : Sauterelle noire à ailes rouges, Animaux, Insectes et arachnides, Costa Rica, Sauterelles. Ces sauterelles se reconnaissent à leurs très longues et fines La morphologie des deux sexes est très comparable, mais la femelle est dotée d'une L'insecte est le plus souvent entièrement vert (mais il existe des spécimens complètement jaunâtres, ou à jambes jaunes), à l'exclusion d'une bande couleur rouille sur le dessus du corps, et d'un liseré à l'identique le long de la frange supérieure des La grande sauterelle verte est carnassière et souvent arboricole. Par ailleurs, les fémurs postérieurs sont pourvus d'un décrochement situé à mi-longueur sur le dessus. Leurs ailes peuvent être longues (sauterelle verte) ou très courtes (éphippigère). Les sauterelles aiment les endroits avec beaucoup de chaleur. Le plus souvent elle se déplace en marchant ou saute en voletant, ce qui lui permet d'aisément prospecter les buissons, arbustes et arbres, sites qu'elle affectionne et fréquente de manière assidue.Cette espèce, à l'état d'œuf, de larve ou d'adulte est probablement sensible et vulnérable aux La grande sauterelle verte, bien repérable grâce à sa taille, est naturellement régulée par ses prédateurs Oedipoda caerulescens est une espèce d'insectes orthoptères de la famille des Acrididae1. Mieux vaut éviter de l'effrayer ou de la tenir dans le creux de la main, poing fermé, car c'est la morsure quasi assurée (du mâle en particulier). Les sauterelles ne sont pas toutes carnivores. Seules les grandes espèces, comme la grande sauterelle verte, le dectique ou la magicienne dentelée, se nourrissent d'insectes. Sauterelle est un nom vernaculaire ambigu désignant en français non pas un genre, mais plusieurs familles et sous-familles d'insectes orthoptères communs presque partout dans le monde et qui se déplacent en sautant à l'aide de leurs longues pattes postérieures. Elles ont 4 ailes, dont 2 appelées élytres, qui sont plus dures et recouvrent les 2 autres au repos, comme un étui. Ces insectes peuvent être verts ou d'autres couleurs. Contrairement à beaucoup didées reçues la sauterelle verte nest pas lennemie du jardinier, bien au contraire, car elle prédate de nombreux ravageurs des cultures. Ces sauterelles se reconnaissent à leurs très longues et fines antennes qui peuvent parfois atteindre jusqu’à trois fois la longueur du corps, ce qui les différencie des criquets, qui sont toujours porteurs d'antennes courtes et articulées. La femelle pond des œufs assez gros pour sa taille ; elle les dépose généralement sur la surface du sol en petites masses compactes appelées coques et les entoure d'une sorte d'écume qui réagit avec le sol pour former un ciment protecteur.

En hiver, elles hibernent. Le nom « sauterelle » est réservé par les spécialistes pour certaines La nourriture de la sauterelle se compose de plantes, d'herbe, de fruits, de maïs, etc. Contrairement à une idée reçue, elle nest pas nuisible pour le jardin.

Ses pattes arrières sont très fortes et lui permettent de bondir très loin et très haut. Elles vivent aussi sous les feuilles. D'un point de vue entomologique, les sauterelles et les